Rôles et Légendes
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Rôles et Légendes


 
AccueilPortailRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
My Hero Academia : où acheter le Tome 39 édition Collector du manga ...
24.90 €
Voir le deal

 

 Edenfall

Aller en bas 
AuteurMessage
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Edenfall   Edenfall Icon_minitime19/5/2007, 09:57

Bon voila c'est pas fini mais la faut que je mange sinon mon cerveau va craquer lol ^^



2332, notre monde tant chéri s'apprête à vivre ses dernières heures. Cette fichue guerre aura finalement causé notre perte. Tout commença il y a une dizaine d'année, je n'étais alors qu'un jeune adolescent. Le père de mon fidèle ami Razon, chef de l'Etat Edenfall, suit les ordre du conseil à l'encontre des Zeets. Cette vermine insectoïde, qui se sert des humains comme de la chair à canon est au porte de notre Empire stellaire. L'armée est levé pour la première fois depuis plus de deux siècles. La moitié des douze milliards d'habitants est réservé au combat. Les premières semaines de combats furent plutôt à notre avantage, mais c'était sans compter une arrivée massif de Zeets provenant des systèmes voisins.

Dix ans que les combats durent, les pertes se comptent par centaines de millions. Mais leur force ne semble jamais diminuer. Ils sont maintenant aux portes de notre planète mère. Edenfall, elle porte finalement bien son nom. Nous avons parfaitement conscience que jamais nous n'arriverons à les repousser. Notre seul but est de sauver le maximum de vie possible. Razon se tient à mes côtés. Nous sommes tout deux amirales de la force navale, au commande des gigantesques Destructeurs. Le père de Razon nous fait son dernier briefing. Comme un commandant à son navire, il ne quittera pas la planète jusqu'à son dernier souffle.

L'odeur de souffre est insupportable, les terres sont brûlés et les villes déchirés par d'énorme explosion. Le paysage apocalyptique me perce le coeur. Toute ma vie, tout mes amis, ma famille est partie en fumée à cause d'un peuple trop expansionniste. Je n'ai rien écouté du discours, mais le président est en larme. Il ne devrait pas montrer sa faiblesse ainsi, même si nous savons tous pertinemment que nous ne survivrons pas au carnage. Je jette un regard à mon ami, il pleure, il ne reverra plus jamais son père.

Nous nous dirigeons vers les hangars. Les chasseurs décollent déjà. Un nuage de moucheron pour arrêter la nuée. Plus aucun Destructeurs n'est disponible, il fallait s'en douter, les Zeets ont déjà bombarder tout les hangars donnant sur l'extérieur. Peu m'importe, je combattrais comme tout le monde, au commande d'un simple chasseur. Les autres amiraux s'opposent à ma décision, mais que pouvons-nous donc faire pour défendre notre monde si ce n'est combattre avec le peu qu'il nous reste ?

C'est ainsi que tout les vaisseaux encore disponible décollèrent vers le ciel rouge de cendre et d'implosion.



Mon escadrille franchit l'atmosphère. Je zigzague entre les mines vers l'espace. Nos forces entourent la planète. Les ennemis se sont pas encore présent, seuls quelques bombes H parcourent le parsec pour venir se planter dans Edenfall. Les premiers tirs des Bombardiers nous parviennent enfin. Un champ de bombes nucléaires se déploient devant mes yeux. J'active mon bouclier et fonce à leur encontre. Le souffle des explosions me brûlent les yeux, la radiation m'aveugle,mais je continue toujours droit devant moi, les doigts radient sur la mitrailleuse. Je ressens chaque vibrations, chaquestirs, mon corps est tout ouvert au combat.

Au loin les croiseurs Zeets font face, balayent l'espace de tirs à ions. Les pertes sont minimes, nos boucliers tiennent le coup. Seul une vingtaines de kilomètres nous séparent des immenses vaisseaux. Une surprise les attend, mais il faut encore attendre. Dix kilomètres. Les tirs s'intensifient, je ne vois presque plus devant moi. Un nuage de poussière et de débris me bloque. Cinq kilomètres. Les pertes sont effroyables, les boucliers sont en surchauffent et les premiers chasseurs Zeets sont sortit des entrailles des vaisseaux. Il faut encore tenir !

Nos chasseurs prennent alors l'hyper-espace quelques centièmes de secondes. Nous sommes propulser derrière l'ennemi. Ils avaient tout prévu, nous nous retrouvons dans un champ de mines. Nos croiseurs, cachés auparavant derrière nous font feux, les torpilles à plasma sont envoyés. Le flot de matière se colle aux carcasses, absorbant la matière, créant un vide dans les navettes. Les corps des Zeets sont aspirés vers l'extérieur, cette immondices implosent dans l'espace, leur sang et leur chair se mêlant au nuage de débris. Mon cockpit se couvre de buée rouge.

La nuée arrive, les chasseurs sont tous sorti de leur corps de métal. Le combat devient vite anarchique, je n'ai plus la notion du temps ni du danger. Mon seul soucis est d'éliminer le plus de chasseurs possible. Il fuit, ces lâches fuient !

Notre victoire fut encore de courte durée. Je eu tout juste le temps de voir les Destructeurs arriver pour fuir. Mais nombreux de mes amis n'eut pas ce temps là et furent aspiré par les canons à plasma. Un âmat de corps brûlé et de carcasse vide emplissaient l'espace. Notre groupe désordonné ne pouvait faire face à ce nouvel assaut. Je vis nos croiseurs fondre devant mes yeux. Des milliers de vit périrent en un instant. Jamais nous ne pourront vaincre de tels monstres de métal. Les flux de plasma balayaient le champ de bataille, fondant le métal et vaporisant les corps. Je pria de toute mes forces pour que ma vie fut épargner.

La force Zeet envoya ses rayons de mort sur Edenfall. Les boucliers planétaires surchauffèrent. Les mines de contact s'auto-détruisirent. Un halo de feu entoura la planète. Les rayons semblaient si petit à côté d'elle, mais pourtant ses effets ravageurs commencèrent à faire effet. Un nuage de fumée s'éleva dans l'atmosphère. Les derniers vaisseaux de colonisations décollèrent, emportant dans l'espace les derniers survivants de cette guerre.

« Ici Razon. Ici Razon, répondez !
-... ... ... ...
-Nazor c'est toi ?
-Oui...
-Content de te voir en vie mon vieux ! »

Sa joie semblait irréelle devant le carnage que je voyais. Notre Terre Mère semblait se déformait, tremblant sous les canons. Elle n'était plus qu'un champ de lave. Le vaisseau de Razon passa devant moi, tirant devant lui sur les chasseurs fonçant sur nous.

« Alors mon vieux faut pas finir ici ! »
Je repris les commandes à deux mains, suivit son chemin, prêt à donner ma vie pour voir ces infâmes Zeets périrent sous ma main !
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime19/5/2007, 13:07

Mes phalanges saignent, je ne sens plus le bout de mes doigts. Le compteur d'énergie est presque à sec, d'ici une vingtaine de minutes je ne serais plus qu'une marionnette entre leurs mains. Razon continue sa vengeance, aussi froid que la mort. Nos vaisseaux sont détruit un à un. Le vide de l'espace n'est alors plus qu'un gouffre menant directement à l'Enfer.
« Ici Ulquiorra. Vous me recevez ?
-Oui, je te reçois cinq sur cinq.
-Nous avons trouvez un trou de ver à une centaine de kilomètre au sud. Nous pouvons encore nous échapper chef. »

L'espoir, ce sentiment que j'avais oublié ressurgit en moi. Je tire, abruti par le combat. Je ne m'en même pas compte que j'ai fuis le combat depuis bien longtemps.
« Ulquiorra, préviens tout le monde. Notre vengeance attendra. »
Le flux ininterrompu des combats perd peu à peu son intensité. Les derniers vaisseaux se regroupent en de petits amats, combattant farouchement leur dernier instant en ce monde.
« J'en appelle à tous, je viens de repérer un trou de ver à proximité. Je vous envoie les coordonnées de suite. Je répète, regroupement au point de repère, laissez ces chiens savourez leur victoire, nous devons sauvez ce qu'il nous reste. »
La flotte d'Edenfall fuit du champ de bataille. Les Zeets n'y prennent pas attention. Les premiers terraformeurs sont déjà en pleins travails. L'ancienne planète mère deviendra bientôt un immense chantier. Les recycleurs parcourent l'espace, leur gueule béante avalant le moindre grain de poussière avant de le compresser avec les autres.

« Adieu Edenfall...
-Adieu... »

La voix de Razon me revient en écho. Ce garçon m'étonnera toujours, même baigné dès son enfance dans la politique il n'en demeure pas moins un redoutable pilote.

« Appelle à toute les unités, des patrouilleurs sont à notre poursuite. Des patrouilleurs BZIUK... »

Le bruit assourdissant me déchire les tympans. La vermine n'en a donc pas eu assez.
« Razon, suis-moi !
-J'arrive de suite. »

Une vingtaine de nos vaisseaux font volte face, chargeant sur les patrouilleurs. Ces petits vaisseaux ultramaniables n'ont pas de bouclier, il sera aisé d'en venir à bout. Les tirs fusent en ligne droite. Les boucliers ont heureusement eut tout le temps de se recharger. J'envoie mes dernières grenades à protons dans le vide, continuant leur course à vitesse égale devant moi. Noter escadrille bifurquent soudainement alors que nous foncions sur eux. Ils ne voient pas le piège et explosent en milles morceaux s'éparpillent dans un soleil de lumière. Leur nombre bien amoindris se séparent en plusieurs compagnies. Cent contre vingt, le combat sera inégale mais notre liberté en vaut le coup.

Je m'échappe suivit de mon second qui couvre mes arrières. Ma batterie est presque à plat, et le trou de ver peut se refermer d'une seconde à l'autre. Un de moins, le corps du pilote vient s'éclater sur mon cockpit.
« Il n'en a pas eu assez à ton goût ?
-La ferme, occupes-toi plutôt de vérifier si personne me colle au cul !
-Ah ah ah ah ! »

Son rire communicatif m'envahit, je ris moi aussi. Je ne sais pas pourquoi, mais ça me fait du bien. Je poursuis un patrouilleur, sa puissance ne peut pas égaler la mienne, et pourtant, il fait tout pour survivre.
« Maintenant, j'espère que tu comprends ce que ça fait ! »

Son vaisseau explose, les débris font en boucans en rencontrant le bouclier magnétique. Les derniers survivants sont vite achevés. Aucun prisonnier. De toute façon, qu'aurions-nous pu en faire ?
La troupe rejoint le reste de la flotte, s'engouffrant les uns après les autres dans le trou de ver. Il s'agit d'un déchirement de l'espace pouvant rejoindre un bout de l'espace à un autre, quelque soit la distance et le temps.
« Pourvu qu'il ne finisse pas dans un trou noir.
-Je te le fais pas dire !
-Merci de ton reconfort Ulquiorra, ça fait toujours plaisir de te voir aussi confiant sur ton plan.
-Y'a pas d'quoi. »

Un fou rire éclata. Les vaisseaux s'engouffrent dans le trou...
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime30/5/2007, 14:49

L'univers, noir, immense, parsemé de points lumineux s'affichait à mes yeux.
"Bienvenue dans notre nouveau chez-nous !"

Nazor pria pour qu'une planète habitable soit à proximité d'eux. Les vaisseaux de colonisation n'ont pas tous pu faire le plein d'énergie, leur durée de vie n'est plus que de quelques jours. Rien, il n'y avait absolument rien à proximité. Le convoi s'organisa tant bien que mal autour du fils du président. Depuis quelques temps, il était devenu au yeux des autres le nouveau chef de la nation. Pourtant, il n'a jamais gouverné, ni même dirigé une seule ville.

"Mes amis, Ulquiorra vient de détecter une présence indigène à cinq parsec dans la direction d'Alpha-Centauris.
-Allez mon vieux, notre heure n'est pas encore venu !"

Les faisceaux ioniques des vaisseaux illuminèrent l'univers de grandes trainées rougeâtres. Le groupe se mit en route vers la nouvelle planète. La flotte, réduite à son stricte minimum, minuscule devant l'univers déploya ses ailes d'énergie. Les flux de gaz, perturbés par les rayonnements d'une naine rouge s'éclaira de teinte bleuté et ocre. Le gaz s'éparpilla derrière les vaisseaux comme une voile, une aurore boréale dans le vide. Je regardais ce spectacle avec admiration. Tant de violence perturbe tellement les galaxies que l'homme vient à en oublier la beauté de la Nature. Edenfall l'avait compris, la Nature doit être traité à l'égale de l'homme. Mais ce temps est fini. Eden est tombé, terraformé et maintenant peuplé de créatures mi-homme mi-insecte. Des nomades dans l'univers, se servant du potentiel des planètes jusqu'à son épuisement le plus total. Certaine planète son même détruite pour exploiter le noyau. Ces êtres vivants considèrent la nature comme un outil à leur puissance. C'est pourquoi notre peuple fut détruit, pour son accord passer avec la Nature.

Je me suis endormis dans mes pensées. La planète est devant nous. Verte, bleue. Il n'y a pas de signe distinctif de peuple développé. Pourtant Ulquiorra avait bien précisé la présence d'un peuple indigène. Peut-etre une sous-évolution, un peuple primitif aux allures des grands singes terrestres. Il a été montré que bien souvent les formes de vie évolués ont des traits communs aux humains, comme si cette forme était propice à l'intelligence.

"Nazor, je te présente Halo.
-Pourquoi Halo ?
-Tu te souviens de notre première rencontre, au village de Halo. A cette époque, tu m'avais fait jurer que nous resterons pour toujours en contact. Cette planète s'appellera donc Halo, en référence à cette longue amitier. De plus, un de nos colonisateur porte ce nom, faisons lui fierté et l'envoyant coloniser notre nouveau monde.
-Et les indigènes ?
-Ils n'ont pas l'air évolué, nous leur offrerons des présents avant de les civiliser, comme mon père le faisait.
-En avant !"

Les vaisseaux traversèrent l'atmoshpère. Des flammes oranges et sang les envellopèrent, chauffant leur coque à plusieurs milliers de degré. Le vaisseau tremblait sous les pressions extérieurs. Je crus qu'il allait craquer, mais mon bouclier s'intensifia sans raison apparente.
"Un champ magnétique ! Nous avons un champ magnétique !"

Ulquiorra criait cette bonne nouvelle sur toutes les ondes. Notre précedente planète mère était dépourvu de champ magnétique, c'est en partie pour cela que les Zeets voulaient la terraformer. Notre bouclier énergétique était en permanence activé, reflétant les rayons du soleil et empêchant l'atmosphère de s'envoler dans le vide. Nous avons donc un champ magnétique, cela expliquerait alors le sursaut du bouclier. Tant mieux, nous pourrons établir la première ville beaucoup plus vite que prévu. La descente continua. La planète semblait entièrement couverte de végétation, même aux pôles. Où était-donc l'eau ?
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime31/5/2007, 08:37

Le vaisseau Halo se pose doucement à la surface de la planète. Une zone de dix kilomètres de rayon a été préalablement balayé de toute végétation en prévision de l'expansion du vaisseau. Les pieds du colosse touche le sol dans un panache de fumée. Les quatre voutes se détache alors de la coque et viennent se planter dans le sol, stabilisant le tout. C'est alors que tout la technologie de notre peuple rentre en action.
La famille d'Ulquiorra a mis au point, dans un passé proche, un dispositif de métaux intelligent dans nos vaisseaux. Je veux dire par là que le vaisseau à pris connaissance de diverse forme et qu'il peut à tout moment changer sa configuration spatiale et morphologique afin de prendre une de ces formes. Cela parait simple en théorique, mais essayez donc d'ordonner à une planche de métal de se courber pour former un barreau compact et vous comprendrez.

Je disais donc que le vaisseau de colonisation entamer sa transformation, dans une magnifique danse de métal et d'électronique en une mini-cité. Je suis toujours en extase devant ces prouesses technologique et physique. La coque ondulait devant mes yeux, miroitante, mu par une force venu d'ailleurs. Le vaisseau longiligne se changea tout d'abord en une sorte d'oeuf, soutenu par les bras d'acier dont je vous parlais tout à l'heure. Mais ceci n'est encore qu'une forme primitif de la future colonie.
Malheureusement, Razon vient de me prévenir du manque d'énergie de la sphère. Je reste encore quelques secondes à regarder cette merveille avant de me dirigeait vers l'unique escalier sortit de nulle part.

L'intérieur est très rudimentaire. Les murs sont recouvert d'un film d'aluminium, afin de cacher le système électronique du bord, les salles sont dépourvu de mobilier, bien que le vaisseau ait connaissance des formes requises, et les couloirs ont gardé leur taille fine, vestige du vaisseau.
Un garde vient à ma rencontre. Je l'ai déjà vu précédemment, Paulus, un homme grand, carré, arborant fièrement depuis sa mutation à la garde présidentielle les couleurs de notre patrie.

"Paulus, je suis heureux que vous soyez toujours des notre.
-Le plaisir est partagé Conseiller.
-Comment ?
-Notre Président ne vous a pas encore mis au courant ? Je suis désolé, je vous ai gâché sa surprise alors.
-Conseiller ?
-Oui Monsieur, notre Président vous a nommé en tant que l'unique Conseiller de l'Empire... si je puis me permettre de nommer notre possession en Empire.
-Oui Paulus, un Empire. Les Zeets ont pu mettre fin à une partie de notre peuple, mais l'Empire reste encore intact. Ses valeurs resteront préservé tant que nous vivrions."

Paulus remonta son buste en signe de fierté et me sourit. Conseiller, voilà un rôle auquel je ne m'attendais vraiment pas !
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime6/6/2007, 09:14

Rapport de Ulquiorra sur l'exploration des environs:

Je suis parti depuis une heure déjà avec Paulus sur un nef d'exploration. Je survole les hautes forêt qui bordent notre colonie. Elles semblent millénaires, certains arbres montent à plus de cinquante mètre de haut. De brève clairière viennent perturber le continuum forestier. Il n'y a pas trace de vie, ce qui m'intrigue grandement. Pas un oiseau, pas un insecte, d'ailleurs je n'ai encore vu aucun arbre à fleur ou à fruit, à croire que seul une végétation abondante couvre cette planète. Il n'y a pas trace d'eau non plus, comment les arbres ont bien pu poussés ?

Je ne puis agrémenté mon rapport d'horaire, le soleil ne semble pas bouger au-dessus de nous. Cela fait tout juste deux heures stellaires que nous avons atterrit sur cette planète. Nous avons a peu près parcourut une centaine de kilomètre au sud magnétique de notre campement. J'ai demandé à Paulus de faire une escale dans une clairière. Le vaisseau descend à la verticale entre les branches aussi grosse qu'un char d'assaut. Nous ne voyons pas le sol sous nos yeux, seulement un entremêlement de branche et de feuillage. Comme sur notre lieu de base, une centaine de mètre voire le double sépare le haut des arbres au plancher. Paulus à sortie sur canon à plasma afin de faire un trou dans les feuillages. Les branches rougeoient sous la chaleur, un phénomène très étrange se passe, j'ai l'impression qu'elles se rétractent, comme pour échapper à la douleur. Ce n'est peut-être qu'une impression, mais nous sommes alors deux à l'avoir eu.

Après vingt bonne minute, Paulus abandonne l'idée d'atteindre le sol avec un simple canon plasma. Nous n'avons même pas parcourut la moitié du chemin espérer avec cette arme. Les arbres sont beaucoup plus habituer à la chaleur que sur notre monde, ils ne brûlent pas, cela expliquerais entre autres qu'ils aient coloniser toute la surface de la planète. Je descend le vaisseau dans le trou.
Les branches se poussent sur notre chemin, comme si les arbres avaient conscience de nous. Peut-être est-ce la "race intelligente" de ce monde en fin de compte ? Les études nous ont montré que chaque planète est doté d'une seule et unique race intelligente en compétition avec elle-même, au dépend des races dîtes "non évoluées". Ces arbres seraient-ils dotés d'une intelligence ?
Je continue à descendre, lentement, laissant les branches fuir notre chemin. Il fait extrêmement chaud, des vapeurs nous montent au visage, ma visière est couverte de buée. J'enlève mon masque, Paulus préfère garder sa combinaison de survie en place, nul ne sait ce que nous réserve ce monde. Les arbres sont couvert de mousse. Non, pas une mousse, cette chose verte bouge. Paulus me fait signe de rentrer au bercail. J'aimerais vraiment descendre jusqu'au sol, d'autant plus que nous avons maintenant une preuve d'abondance d'eau sur cette planète. Un nuage de vapeur dans les bas-fond des bois. C'est aussi pourquoi non n'avons pas trouver d'eau sur notre base, nous avons détruit les arbres qui empêchaient l'eau de s'échapper.

A mon plus grand damne nous remontons. Comme je m'y attendais, les arbres reprirent leur terrain sur nous. Nous barrent-ils le chemin ou reprennent-ils seulement leur environnement ?

Nous rentrons au vaisseau de colonisation.
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime8/6/2007, 04:03

Ulquiorra est parti s'enfermer dans ses appartements afin d'étudier en profondeur les bizarreries de ce monde. Razon médite lui-aussi sur ce problème. Non, je ne devrais pas appeler cela un problème. Ulquiorra nous a certifié que ces arbres étaient doté d'une certaine forme d'intelligence. Notre peuple a toujours respecté les races évoluées des planètes conquises auparavant. Nous devrons apprendre à vivre avec cette végétation. Du moins si les analyses de notre ami scientifique se révèle juste à leur égard.

Razon vient frapper à ma porte, je reconnaitrais son toucher parmi cent autres. Trois coups puissant, distant d'une seconde pour marquer sa détermination. Je me lève de mon lit afin de lui ouvrir la porte, mais il m'avait devancé. Il se tenait immobile dans son costume d'apparat, à l'entrée.
"Entres veux-tu, ne reste pas là à faire ton intéressant.
-Je vois que je n'arriverais jamais à te faire respecter tes supérieurs.
-Non, tu as raison pour une fois."
Razon répondit à ma moquerie par un sourire. Il s'avança, referma la porte et s'assit sur l'unique table qui me servait de mobilier.
"Ulquiorra vient de finir ses analyses.
-Alors ?
-C'est ce qu'il craignait.
-Va au but bon sang !
-Les échantillons d'arbres analysés sont totalement dépourvu de toute forme d'intelligence.
-Et ?
-Il ne sait absolument pas ce qui a pu faire bouger les branches. Nos hommes constatent exactement le même phénomène à l'approche de la végétation bordant notre colonie. Pourtant, si les arbres ne sont pas dotés de se pouvoir, comment l'expliquer ?
-C'est à croire que quelque chose t'échappe mon vieux.
-Arrêtes de te foutre de moi et dit moi à quoi tu penses !
-T'énerves pas, je disais juste que si ce n'est pas les arbres qui font ça, alors c'est quelque chose ou quelqu'un d'autre.
-Sans blague...
-Razon, je déconne pas, il existe une autre forme d'intelligence en ce monde. Nous ne la connaissons pas, mais apparemment elle sait que nous sommes là, sinon pourquoi ferait-elle tout ça ?
-Mais bien sûr !
-Je sais, qu'est ce que tu ferais sans moi.
-Réuni de nouveau Ulquiorra et les autres scientifiques du bord, je viens d'avoir une idée !
-Pour une fois..."

Razon me prit dans ses bras et me tapota gentillement l'épaule avant de partir à grand pas dans les couloirs.
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime12/6/2007, 06:21

Mais pourquoi je lui ai raconté tout ça. J'aurais du me taire pour une fois.
"Tout va bien ?"
Ulquiorra me sortit de mes pensées. Razon a absolument voulut que je fasse parti de la nouvelle expédition. Il ne pouvait pas tomber plus mal, j'ai toujours détester les grands espaces verts, la technologie est tout de même bien plus gracieuse et pratique que cette fourmilière odorante et hostile. Mais puisqu'il est notre chef, je ne me suis pas sentit l'âme à refuser sa demande. C'est ainsi que je me retrouve à cent pied au dessus de la canope sur un vulgaire glisseur en compagnie d'un scientifique et d'un garde du corps. Je croyais à une grande expédition, mais mon ami Ulquiorra a eu la regrettable idée de ne pas vouloir offenser nos hôtes en montrant un étalage de force. Comme si la destruction de plusieurs hectares pour notre vaisseau mère n'avait pas déjà suffit à les mettre en rogne.

"Nazor, tu es sûr que ça va ?
-Oui c'est bon, lâche moi un peu.
-Pas la peine de te mettre dans tout ces états. Tu sais, au fond je n'avais pas plus envie que toi qu'on fasse équipe.
-Je te remercie de ton soutien, ça fais toujours plaisir de se sentir aimer.
-Tout le plaisir est pour moi."

Je me détournis de la conversation et regarda les hauts arbres sous nous. Une épaisse couche de feuillage devait bloquer le soleil à ce niveau. Mais pourtant, Ulquiorra a fait mention de verdure dans les couches inférieurs. Comment cela est-l possible en absence de soleil ?
"Ulq... tu as bien dit qu'il y avait aussi des arbres dans les couches inférieurs ?
-Oui pourquoi ?
-Comment peuvent-ils croîtrent sans lumière ?
-Tu es bien la première personne à te poser cette question et je t'en félicite. En fait, ces arbres ne pousse pas avec la chlorophylle commune.
-Euh... expliques-toi je crains de ne pas comprendre.
-Les feuilles des niveaux inférieurs n'absorbe pas la lumière rouge comme les arbres que nous connaissons, en faites, elles se nourrissent exclusivement de la lumière terrestre.
-La lumière terrestre.
-Oui, en étudiant ces feuilles j'ai pu établir le champ d'absorption de leur chlorophylle. J'ai aussi analyser le champ magnétique de cette planète et j'ai remarqué que les feuilles absorbe les rayonnements du à la fission des roches de la croute terrestre. En soit, le champ magnétique en perturbant les noyaux contribue à faire croître les arbres. La végétation à tellement évoluer sur cette planète qu'elle exploite maintenant toutes les ressources naturelles, comme toutes races intelligentes.
-Mais je croyais que...
-Qu'il ne s'agit pas de la race dite "intelligente" de cette terre ?
-Oui.
-Et tu as raison, une autre chose se cache sous se feuillage, une chose encore plus évoluer que cette végétation."

Finalement, cette expédition pourrait se montrer plus intéressantes que prévu.
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Rhadamante

Rhadamante


Nombre de messages : 2674
Age : 37
Date d'inscription : 14/11/2006

Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime17/6/2007, 10:05

Le silence régna jusqu'au point de forage. De forage ? Je ne sais pas vraiment si creuser dans un amas d'arbre peut vraiment s'appeler forage. Mais la densité est telle qu'il en revient à perforer une montagne de granit. Le professeur Ulquiorra a emporté dans le vaisseau un canon à particule, si les branches ne se pousseront pas, elles seront irrémédiablement décomposées en éléments simples: carbone, oxygène, eau, chaines organiques. Cela me répugne au plus au point, mais ce sont les ordres, et les contredire me font encore plus peur. Razon a beaucoup changé en quelques heures, des rides se sont creusés sur son front et ses tempes sont en permanence inondées de sueur. Le pouvoir pèse sur ses épaules, il ne peut compter que sur lui-même. De son pouvoir résultera la survie du peuple.

Le vaisseau commence sa descente dans les feuillages. Je fais un signe à mon voisin, lui ordonnant de s'arreter.
"Qui a-t-il Nazor ?
-Et que ferons-nous lorsque l'on découvrira une vie sous cette amas ? Tu crois vraiment que nous avons besoin d'un peuple primitif pour nous bloquer la route sur cette planète.
-Nazor ?
-Ulquiorra, je sais que ton côté scientifique te pousse à découvrir une explication rationnelle à tes observations. Mais notre peuple à déjà subit de lourdes pertes ces dernières années. La découverte d'une race intelligente sur cette planète ne fera qu'empêcher notre nouvel empire de croitre. Te souviens-tu des origines de notre peuple ?
-Tout ceci ne sont que des légendes !
-A l'origine, notre peuple régnait en maitre sur son système solaire, il avait soumis ou eradiquer toutes traces de vie. Mais, au long des années, notre politique s'est assouplis avec les peuples locaux. Une grande revolution à alors éclaté sur Neutris, dévorant au passage le gouverneur planètaire et plus d'un milliard de nos compatriotes. Les rebels, n'ayant jamais eu à utiliser nos technologie ont alors fait l'irréparable...
-Je connais cette histoire Nazor, mais où veux-tu en venir ?
-Je dis seulement que nous n'avons pas besoin de chercher à protéger des races inférieurs. La survie de noter peuple ne tient qu'en la terraformation de cette planète. La découverte d'un peuple nous forcera à nous plier à la Loi Universelle, et donc à ne baser qu'un comptoir ici. Notre peuple ne pourra jamais vivre dans de telles conditions. Comprends-tu ce que j'essaye de te dire au moins ?"

Contrairement à toute attente, ce fut Paulus qui prit la parole:
"Il me semble que tu veuilles qu'on ne trouve pas de peuple la dessous.
-Exactement.
-Mais c'est contre nos directives et la morale ! cria Ulquiorra.
-Tais-toi et écoutes ! retorquais-je. Qu'avons nous à faire de vie primitive ! Il est totalement évident qu'aucun peuple évolué ne peut vivre la dessous sans que nos scanners ne l'aient détecté. Je ne compte pas détruire toute une civilisation Ulquiorra, je veux note survie, comprends-tu cela !?
-Oui. Je ferais mon rapport en condition. Halo est à nous, peu importe ce qu'elle fut auparavant. Notre peuple et notre technologie doit transformer cette planète afin qu'elle nous devienne vivable.
-Ulquiorra, de toute façon nous ne seront jamais s'il y a de la vie la dessous alors pas la peine de culpabiliser.
-Rentrons, je e veux pas rester."
Revenir en haut Aller en bas
https://roles-et-legendes.1fr1.net
Contenu sponsorisé





Edenfall Empty
MessageSujet: Re: Edenfall   Edenfall Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Edenfall
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Rôles et Légendes :: L'Auberge (Section Rôle Play) :: Les conteurs :: Rhadamante-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser